A qui appartient vraiment votre identité ?

Viens chez moi, je t’héberge !

J’ai, de part mes expériences, constaté que certaines agences de communication avaient pour habitude d’enregistrer (ou de reprendre) en leur nom propre les noms de domaines, et/ou préféraient mutualiser les sites de leurs clients sur un hébergement unique, propriété de l’agence. En théorie, c’est généralement pour aller au plus simple, sans volonté de nuire. C’est juste plus rapide, le prestataire utilise son propre compte chez son hébergeur et ne prends* pas le temps de créer un identifiant pour le propriétaire. Petite cerise sur le gâteau, c’est généralement présenté pour des raisons de coûts et de maintenance qui permettent de réduire les prix pour les clients. Dans la pratique, d’autres – une majorité infime – peuvent se montrer moins vertueux.

Les raisons sont multiples : Manque de temps, mauvaise gestion, manque de volonté de voir partir un client, etc. Le fait est que, si la relation s’envenime entre le prestataire et le client, c’est généralement la personne qui à la mainmise sur les enregistrements qui l’emporte. La situation va crescendo vers sa fin.

La fin : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ?

Pas vraiment. Ou du moins selon la relation et le degré d’ouverture des interlocuteurs. Le risque majeur – et constaté – est de devenir « prisonnier »* de la personne dépositaire du nom de domaine. Et il faut savoir que le nom de domaine, c’est ni plus ni moins la marque de la structure à qui il est censé appartenir.

Le webmaster ne doit en aucun cas faire la réservation à son nom. Il est par contre préférable qu’il accompagne son client, en prenant soin de vérifier les informations saisies (Voire même dans le cadre d’une prestation par exemple). Toute structure ne devrait pas prendre à la légère ce type de prestation/proposition, tout simplement pour s’assurer sa liberté. En effet, une fois le domaine réservé en son nom, elle est certaine de le garder si elle souhaite pour une raison ou pour une autre changer de prestataire.

Fiche pratique : Connaitre le propriétaire d’un nom de domaine

Il existe un service très pratique pour obtenir des informations sur un domaine : Il s’agit du « Whois ». Le « Whois » est un annuaire, globalement exhaustif, qui permet de répertorier les informations légales et technique sur un nom de domaine.

Il est possible de déterminer (plus ou moins, certains services permettent de cacher des informations personnelles) le propriétaire du nom de domaine, la personne à contacter en cas de problème (contact administratif du nom de domaine), ainsi que le contact technique qui administre le nom de domaine, les dates de créations/modification/expiration d’un nom de domaine, etc…
Ou bien rien du tout si le nom de domaine est disponible à l’enregistrement.

Divers sites permettent d’obtenir ces informations avec un simple moteur de recherche. Je vous propose ainsi de vous rendre sur le site de l’AFNIChttps://www.afnic.fr/fr/produits-et-services/services/whois/ ou bien encore vous rendre sur le site de l’hébergeur OVHhttps://www.ovh.com/cgi-bin/whois.pl

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *